Axes de recherche

Normes comptables et indicateurs de performance

Responsables de l’axe : Mohamed Arouri, Damien Bo

Le thème relatif aux normes et aux indicateurs de performance est pionnier dans les travaux du laboratoire GRM. La mondialisation questionne leur contextualisation : adaptation de standards à des entreprises de taille différente (PME versus multinationale cotée par exemple) ou de culture éloignée (modèle anglo-saxon versus modèle continental). Plusieurs méthodologies sont mobilisées. De manière classique, certains chercheurs analysent l’impact de certains indicateurs sur la performance financière de l’entreprise en ayant recours à des méthodes quantitatives. Néanmoins, d’autres chercheurs mobilisent également des méthodes de nature qualitative notamment lorsqu’il est question d’analyser la résistance au changement ou de développer des approches critiques.

Les chercheurs dans cet axe développent des travaux relatifs aux problématiques de gouvernance, de normes comptables et de communication financière. D’autres travaux sont relatifs à la dynamique de changement dans les systèmes de contrôle de gestion. Certains chercheurs s’intéressent par exemple aux tableaux de bord intégrés. Enfin, cet axe regroupe également des travaux relatifs à l’endettement : la structure financière de l’entreprise dans une perspective dynamique et l’octroi des crédits bancaires auprès des PME.

Thématiques clés : gouvernance, normes comptables et communication financière ; dynamiques de changement et systèmes de contrôle de gestion ; financement des entreprises, octroi de crédit et structure d’endettement

Marketing digital et international business

Responsables de l’axe : Nadine Tournois

Les chercheurs de cet axe étudient les usages des technologies et outils numériques et leur impact sur les entreprises et les consommateurs dans un contexte de globalisation. Au-delà des conséquences sur le comportement des acteurs, les technologies influencent également la co-création de valeur ainsi que l’évolution des business models, notamment dans les secteurs du tourisme, de la santé, du sport, des services financiers et de l’enseignement supérieur. Les travaux de l’axe portent aussi sur le développement international des entreprises, notamment sur les modes d’entrée et les réseaux internationaux.

Thématiques clés : outils numériques et comportements de consommation ; marketing des produits et services numériques ; innovations digitales ; co-création de valeur et modèles d’affaires émergents ; coordination des activités internationales ; modes d’entrée ; réseaux internationaux.

Management responsable des organisations

Responsables de l’axe : Yvonne Giordano et Valérie Hauch

Le management responsable constitue le dénominateur commun aux enseignants-chercheurs appartenant à cet axe de recherche. Les recherches visent à mieux comprendre les organisations, les Hommes et leur management à travers une réflexion approfondie sur les concepts et la construction de savoirs d’action. Les thèmes de cet axe s’articulent autour de la prise en compte des principes de la responsabilité sociétale des entreprises, du développement durable ou encore de la performance sociale. Les terrains d’étude sont variés (entreprises, administrations, associations, collectivités territoriales…) et les périmètres d’action sont de nature différente (du local à l’international).

Une première série de travaux porte sur l’intégration des valeurs, du développement durable et de la responsabilité sociétale (incluant le commerce équitable) au niveau du management des organisations et dans leurs relations avec les parties prenantes. La deuxième thématique s’articule autour de la performance sectorielle et des dynamiques territoriales. Des secteurs spécifiques (santé, tourisme, sport, banques coopératives) font l’objet d’études approfondies. La dynamique territoriale est analysée aussi bien du point de vue de l’acteur privé que du management public. La troisième thématique se focalise sur l’entrepreneuriat et l’internationalisation des PME. La dimension « responsable » y est stratégique. Elle est analysée via les comportements organisationnels, notamment lors de fusions-acquisitions. Enfin, la dernière thématique porte sur les compétences, l’action collective et le travail collaboratif, aujourd’hui reconnus comme des pratiques et concepts majeurs du management responsable des organisations privées et publiques.

Thématiques clés : valeurs, développement durable et responsabilité sociétale ; performance sectorielle et dynamiques territoriales ; entrepreneuriat et internationalisation des PME ; compétences, action collective et travail collaboratif